Des petits nouveaux à la Gravière

Depuis deux semaines, il y a des petits nouveaux à la gravière du FortDeux esturgeons ont été introduit pour éviter la propagation de l’espèce invasive de moules.
Les moules nous filtraient l’eau et nous offrent une visibilité exceptionnelle dans cette gravière, mais elles commencent à être trop invasives.

Deux poissons de fond ont donc été introduits pour contenir la prolifération des mollusques.

De plus ils ne sont pas farouches : il est donc facile de les approcher et de les voir pour l’instant.

Soirée piscine au CPI

Comme tous les lundis, nous avons piscine. Ce qui ne nous empêche pas de faire autre chose !

 

On peut nager avec ou sans palmes et aimer ça !

 

On peut jouer au hockey subaquatique pour noël
L’équipe L’arbitre !

 

On peut se balader en apnée

 

On peut apprendre à maîtriser les rudiments de la plongée

 

On peut même se faire prendre en photo lorsqu’on est le photographe

 

Le fond de l’air est frais

Un petit mot pour signaler que l’eau se rafraîchit dans la gravière du Fort. (19° en surface et 9° à 40m)

Si vous n’êtes pas équipé pour le froid, il faut profiter des dernières plongées dans la gravière pendant qu’il fait encore beau.

On vous attends dimanche.

Il me semble qu’en plus on fêtera l’arrivé d’un futur plongeur dans le club dans 8 ans.

Faites de la plongée 2018

Le dimanche 16 septembre 2018 la gravière n’est pas disponible pour la plongée
Mais nous nous retrouvons

  • samedi matin pour monter les stands,
  • samedi après-midi (14h) pour découvrir des activités subaquatiques, aquatiques et autres,
  • Dimanche (10h-18h) pour filer un coup de main pour les baptêmes et ranger les stands et le matériel.

N’hésitez pas à contacter votre président si vous êtes motivés et disponibles.

Lac Achard : c’est parti

En ce lundi nous étions une dizaine à nous mettre à l’eau, malgré le temps maussade et les trombes d’eau juste avant la mise à l’eau.
La plongée était prévue dans le lac Achard.

Nous y avons annoncé un nouveau Niveau 1 (Pierre) qui a terminé la formation en piscine et qui a goûté aux joies des gravières depuis quelques plongées. Il est désormais PE20.

Nous avons aussi pu apprécier le travail de rangement, de peinture, de nettoyage et de réorganisation du matériel fait par nos membres bénévoles.

A propos du matériel, on (Je pense que Jean-Claude a trempé dans l’affaire) a réorganisé les détendeurs prêtés par le club dans le cadre des modifications de la réglementation sur les EPI.
Les détendeurs sont maintenant suspendus grâce à un collier plastique et l’affichage de la nouvelle organisation du rangement est en cours.
Les détendeurs qui ne sont pas suspendus ne sont pas destinés à être prêtés.
On veillera particulièrement à ce que le matériel soit conservé neuf le plus longtemps possible.
Les vieilles combinaisons en mauvais état ont été jetées et toutes les combinaisons sont maintenant regroupées sur un seul portique.

Revenons à notre plongée.

La température de l’eau était agréable en surface (18°C) et tombait à 8m à 9°C puis à 7°C à 14m.
Evidemment la visibilité était moyenne (surtout dû à l’absence du soleil, et un peu à cause des particules comme d’habitude).

Nous avons vu beaucoup de gobies, des rotengles, quelques brochetons, un silure, des pontes de perches …
Ceux qui ont plongé en humide m’ont affirmé que c’était supportable. Les poissons m’ont affirmés pour leur part qu’il était inutile d’aller chercher plus bas ce qu’on a déjà dans de l’eau chaude.

 

Bref, un lundi soir au club.

L’eau est chaude

On a un bon 18° en surface et même si on arrive à 10° vers 15m (à la GDF) et vers 8m (au Achard) la visibilité est plutôt bonne en ce moment dans certains endroits. Elle est assez changeante, mais on a quand même moyen de faire des très belles plongées.

Entre les plongées de Brumath, du Achard, et de la Gravière du fort, ce mois de mai est tout de même bien fourni.

OK L’eau n’est pas chaude par rapport à ces plongées dans vos souvenirs dans des endroits plein de couleurs, mais bon pour garder le rythme, les gravières c’est bien quand même ! 🙂

Visite du Achard

Un petit tour dans le Achard pour voir si la visibilité est bonne.

On a cherché le fond de 15m et il n’y faisait pas chaud (6°), mais en remontant vers les 6m on a trouvé un bon 9°.

Mais le plus intéressant étant la thermocline est à 4.5m et passe soudainement de 9 à 14°

Bref, une heure de balade. au dessous de 6m le lac est plutôt vide.

Même si j’ai vu quelques traces de vie, c’était plutôt au dessus de 6m


Anodonte
Un trou dans les herbiers Ponte de perche

Premières plongées de printemps

Suite à la plongée de ce vendredi, où nous avons vu quelques figures de la gravière

nous avons remis cela en ce magnifique Dimanche ensoleillé.

Nous avons eu quelques courageux en humide qui sont venus se balader dans l’eau. Dont un prépa N1 qui, pour sa première sortie en extérieur, a barboté pendant 45 minutes dans les 6 premiers mètres et une eau à 11°C. Conclusion : il ne faisait pas froid.

Pour 10 autres membres c’était une bien belle plongée aussi, mais ils étaient en semi ou en étanche.